N°DUS9SAIE (2005)


Devoir Upériser son Sang Neuf Sans Attendre une Éventuelle Issue

Un temps de réflexion pour mieux comprendre le regard de l’autre, se saisir un instant du passé et sentir la profonde et hideuse étrangeté de ce qui n’est pas soi.
Eprouver ce corps, mesurer ce dont il est chargé, ce qu’il porte volontier. Et puis cette histoire à laquelle, bien malgré lui il ne pourra échapper.
Comment être sur que se que l’on voit est beau ?
Par quoi et par qui sommes nous vraiment touchés ?

N° DUS9SAIE
Exprime le besoin d’un corps de présenter à d’autre corps sa propre histoire et sa pensée. Apprendre à se connaitre soi même et les uns par rapport aux autres.
Nous nous nourrissons de nos rencontres, de nos vies, de nos manières de voir, consciemment et inconsciemment. Pour faire honneur à l’Histoire réelle passée et présente, afin d’accepter nos faiblesses nos culpabilités. Les musées font partie de ces monuments prestigieux, où il semblerait que rien ne peut les perturber, ils sont immuables, tel de vieux sages qui ont l’ouverture d’esprit et qui offre leurs espaces aux visiteurs aux artistes…
Ceux-ci reçoivent avec recueillement et respect, presque « religieusement », les œuvres dans une ambiance/qualité d’écoute vivante et active.
Conception et interprétation : Sophiatou Kossoko
Composition sonore : Starting blocks, Bertrand Gauguet
Chanson : Aime il de M. Cassila et J.F Dalle/Kitschen
Musique : Pali Gap, Jimi Hendrix
Durée : 50 minutes

Production : Association IGI, coproduction La Tannerie à Barjols

SCENES

2012
Le Petit musée de la danse extrait, CCNRB – Rennes

2006
Les nuits de la souris chauve, La Tannerie – Barjols

2005
Festival Rayon Frais “ Les Arts de la Ville “ - Tours