SIGNES DE VIES (2003)


Un corps en résistance est-il contracté ?
Tendu ? 
Compact ? 
Une conscience qui résiste est-elle ouverte ou fermée ? 
Résister est-ce pour mieux aller de l’avant ?
Un corps en résistance est-il un corps présent ? 
Qui s’étire à l’extrême, s’infiltre en douceur comme les racines 
sous la terre pour puiser les essences et les substances nourricières qui lui permettront
De grandir ? Un corps 
d’une douceur folle ou Un corps aux aguets, prêt à bondir.
Bondir dans l’inconnu pour repousser les frontières...
Un corps qui ose, simplement et ouvertement.

Conception : Sophiatou Kossoko
Interpretation : Aicha Kossoko, Sophiatou Kossoko
Mise en scène : Trevor Sellers
Durée : 55 minutes
Production : IGI - prêt de studio Mains d’Oeuvres

SCENES
2003

International Whorkshop Festival - Londres